Proxémies

Fred Murie

Installation interactive | Projection au sol | détection de présence | table interactive

Production : Université Rennes 1

Le projet Proxémies interroge notre relation aux autres et à l’espace que nous partageons en révélant les frontières intimes et en les confrontant à une frontière artificielle. Réelles et imaginaires, immuables et fluctuantes, les frontières unissent les uns et séparent des autres. Naturelles et arbitraires, intimes et politiques, elles articulent les tensions et les échanges entre les individus. À travers un double dispositif : une projection dans l’espace public et un poste de commande à distance, l’installation impose des frontières et propose de les contrôler.

La proxémie désigne l’étude des rapports entre l’homme et l’espace dans lequel il évolue. Les analyses et les thèses développées par Edward T. Hall dans La dimension cachée, donnent à penser les distances propres à chaque être vivant, la dimension culturelle de notre perception du monde et l’influence de l’environnement sur nos comportements.

L’installation intègre les passants en dévoilant leur dimension cachée. Les bulles intimes interagissent pour souligner la présence de l’autre, tandis qu’une ligne délimite l’espace et crée un lien entre les individus. Parallèlement, dans une salle de contrôle, une table interactive offre une représentation de ce flux de population et permet au visiteur d’agir dessus. Telle une instance de pouvoir, il surveille et cherche à contrôler nos déplacements. Tel un chercheur — ou un enfant — il peut inventer des expériences et analyser le comportement de ses souris de laboratoire. Prises au piège et prises au jeu, celles-ci s’évitent et se rencontrent autour de la frontière. Ainsi, le projet Proxémies dessine un espace entre identité et altérité pour imaginer des frontières qui nous distinguent autant qu’elles nous relient.


Expositions


Soutiens

Le projet a reçu le soutien de l’université Rennes 1 à travers l’implication humaine et financière de son service culturel et une subvention accordée aux étudiants de l'ESIR.

Remerciements à l'espace Bouillants#4 pour accueillir cette exposition et ouvrir la saison 2012.


Collaborations

Atelier mené à l'Ecole Supérieure d'Ingénieurs de Rennes : Gregg Cesarine, Tristan David-Tillon, Antoine Delmas, Marc Duval, Antoine Gobin, Pierre-Jean Hellaudais, Jean-Louis Meuriot, Delphine Mifsud, Benedicte Nouyou, Charlie Poyac et Zelda Salvi.

Sonorisation de l'installation par des étudiants du Master Arts et Technologies Numériques : Alexandre Berthaud, Hamdi Chahed et Pierre Lemarchand.