La seiche commune, Sepia officinalis, est un animal tout à fait extraordinaire. Outre ses étonnantes capacités de camouflage, elle est aussi apte à percevoir la polarisation lumineuse, et à émettre des signaux polarisés visibles seulement pour son espèce. Un tournage à la Station Marine de Concarneau aura permis de capter ces signaux mystérieux.

Les discrètes retranscrit, en fausses couleurs, ces signaux imperceptibles dans un dispositif vidéo-optique évoquant l’aquarium utilisé pour le tournage, conférant à cet étrange céphalopode une présence diaphane.

Le secret traduit ce signal invisible par l’aspect métallique d’un des fils composant le tissage d’une tapisserie numérique au point d’Aubusson. Éclairé en lumière polarisée, et observé au travers d’un filtre électro-optique, l’aspect de ce tissage se révèle changeant, animé d’une pulsation qui évoque une tentative de communication exprimée dans un langage secret.

Projets liés