Si le reflet à la surface de l’eau est certainement la première fabrique d’image dont l’humanité ait pu faire l’expérience, c’est aussi la première source de lumière polarisée. L’installation met en scène ce double jeu de réflexion, révélant – en deçà de la surface – l’image d’un océan virtuel animé des mouvements correspondant aux signaux enregistrés lors d’une captation d’ondes cérébrales.

Projets liés