Cosmos District

Parcours artistique et cosmique présenté par L'Ososphère
Place du Château & Cathédrale de Strasbourg
du 3 au 13 juin 2021

Oeuvres de : Luke Jerram, Anaïs Tondeur, Quadrature, Nicolas Montgermont, Jingfang Hao & Lingjie Wang, Evelina Domnitch & Dmitry Gelfand, Flavien Théry, Lab[au], Véronique Béland, Andrea Agostini - Collectif MU, Claire Williams.

Retrouvez l'oeuvre Inverted relief (The Candor chasma's flying carpet) de Flavien Théry, au sein du parcours proposé par L'Ososphère à la Cathédrale de Strasbourg et alentour...

 

Cosmos District

C’est en se projetant dans l’idée d’habiter une ville et de faire ville dans l’espace, que nous pouvons décentrer et interroger notre manière d’habiter sur terre et de faire ville ici sur terre.
Le Groupe Vivialys et L’Ososphère interrogent ensemble ce qu’habiter veut dire, ici et maintenant. Ils imaginent alors une oeuvre à habiter l’espace : Le Cosmos District.
Dispositif art-chitectural, éphémère et original qui joue de la figure de la station habitée hors-terre, le Cosmos District développe une situation de ville en convoquant un imaginaire fort et partagé.
Le Cosmos District, un district pour le Cosmos
Niché dans l’ombre portée de la Cathédrale et sur la place du Château, le Cosmos District s’interface avec cette quête d’habiter intimement la merveilleuse mosaïque de voisinages immédiats que la ville de Strasbourg offre.
Une vingtaine d’oeuvres d’art numérique et contemporain en lien avec le cosmos et son exploration, des architectures éphémères et expérimentales, dont certaines issues de la recherche spatiale en partenariat avec la filière du spatial locale, nationale et internationale, 11 jours d’exposition, de rencontres et de conversations en lien avec le Cosmos depuis Strasbourg... Avec en invitée d’honneur la Lune qui flottera dans la nef de la Cathédrale.
Y sont exposées des oeuvres qui interpellent le numérique et des dispositifs technologiques pour donner à percevoir et pour augmenter la perception que l’on peut avoir dans cette relation au Cosmos, à la fois en tant qu’élément de paysage et à la fois en tant qu’élément qui nous permet de décentrer notre regard sur nous-mêmes. Ce parcours artistique est réfléchi autour de deux axes. L’un sollicitant nos perceptions, représentations et émotions, le second offrant une prise de recul, une mise en perspective pour appréhender davantage cette notion d’habiter sur terre. …Avec des oeuvres qui plongent les personnes dans un cosmos lumineux, sonore et qui interagit ou des oeuvres qui dessinent un paysage cosmique pour se laisser happer par l’espace.

 

Plus d'informations :

www.ososphère.org